La Ville de Rodez inaugure la Phytoilet

Marie-Claude Carlin, adjointe chargée de l'environnement, de l'écologie urbaine et de la qualité du cadre de vie, a inauguré, hier, la première Phytoilet conçue par la société Le Trône, hébergée à la pépinière d'entreprises d'Arsac. Installée depuis un mois et demi sur le parking du Gué de Salelles, à deux pas du circuit pédestre menant à Layoule, cette cabine 100 % écologique et autonome poursuit sa phase de test qui durera une année entière. Durant cette période, des relevés en termes de quantité d'eau, de passage et de santé des plantes permettront à cette jeune société d'affiner ce concept innovant avant de le proposer à d'autres collectivités susceptibles d'être intéressées.

Phytoilet - Toilettes publiques écologiques et autonomes

Phytoilet - Toilettes publiques écologiques et autonomes

Ce Phytoilet, une cabine de plus de 4 m de haut réalisée en ossature bois, s'integre parfaitement dans le paysage. Des panneaux solaires permettent de l'alimenter en électricité et les plantes qui ont pris place sur le toit et sur les facades servent à recycler les liquides grâce à la récupération des eaux de pluie. Quant aux matières sèches, elles sont traitées par lombricompostage. Des critères qui font de ces toilettes publiques un concept 100 % écologique et autonome puisqu'elles n'ont besoin d'aucun raccordement au réseau d'assainissement et peuvent donc prendre place n'importe où.

Imaginé par les fondateurs du Trône, étienne Favié et éric Terrisson, ce projet a pu voir le jour grâce à la collaboration d'Hugues Tournier, architecte ; de la société flavinoise Wattonum, spécialisée dans le solaire et les automatismes ; du bureau d'études en phytoépuration Plantépure ; de l'entreprise castonétoise de chaudronnerie et de mécanique Gély et des établissements Boissière et fils de Saint-Beauzély, spécialisée dans les bâtiments à ossature bois. De plus, ce concept a bénéficié d'une aide de 15 000 €‚¬ de Rodez agglomération, la mairie de Rodez ayant mis à disposition le terrain et assurant le suivi technique de l'équipement grâce à des passages quotidiens des employés municipaux.
Source : La Dépêche du Midi - http://www.ladepeche.fr/article/2016/06/14/2364732-des-vers-et-des-plantes-pour-des-toilettes-ecolos.html

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire